La technologie NFC va-t-elle révolutionner le retail ?

Technologie NFC et Retail
Les tests d'utilisation de la technologie NFC sont en cours dans le monde du retail

La technologie NFC (near field communication ou communication en champ proche) s’invite peu à peu dans les points de vente et permet une expérience client en magasin enrichie. Si elle est surtout connue aujourd’hui du grand public pour le paiement sans contact, ses usages sont multiples et les applications possibles intéressent fortement le secteur de la distribution traditionnelle.

La technologie NFC : une véritable aide au shopping

Plusieurs hypermarchés, à l’instar du Carrefour Villeneuve-La-Garenne inauguré l’an dernier ou encore du Casino de la rue des Belles Feuilles à Paris, ont misé sur la technologie NFC pour simplifier le parcours d’achat de leurs clients. Et voilà ce que cela donne…

La technologie NFC en marche
Carrefour teste l’utilisation de la technolgie NFC auprès de ses clients

En amont, le client dresse sa liste de course sur son smartphone. Les produits sont géo-localisés, l’application associée lui propose donc un itinéraire optimisé pour réaliser ses achats, à l’image de ce qu’un GPS propose à un conducteur pour ses trajets automobiles. Une fois dans le rayon adéquat, il suffit au client d’approcher son smartphone du tag correspondant au produit convoité pour accéder à une information complète (prix, promotion éventuelle, notes et avis consommateurs, éléments de traçabilité, empreinte écologique, conseils d’entretien, produits complémentaires conseillés, etc…). Il est à noter que le client peut également personnaliser son profil, indiquer ses préférences pour que des recommandations lui soient faites ou encore renseigner ses intolérances alimentaires de manière à ce qu’une alerte se déclenche lorsqu’il taggue un produit présentant un risque pour lui. Libre à lui par ailleurs de « liker » ou pas le produit, s’il aime partager son avis avec la grande communauté des consommateurs. Son smartphone lui sert de douchette de self-scanning et il remplit son panier (virtuel s’il veut se faire livrer chez lui ou physique). Il lui suffit ensuite de payer ses achats (toujours via son mobile), les points sur sa carte fidélité se cumulent automatiquement, tout comme les m-coupons qui se déduisent sans qu’aucune intervention humaine ne soit requise (c’est enfin la fin de la lourde gestion des coupons papier en caisse !).

La technologie NFC pour mieux connaître les clients

Concernant les comportements d’achat, le commerce traditionnel dispose aujourd’hui, grâce aux outils de géolocalisation, de données comparables à celles que Google Analytics fournit à l’e-commerce en termes d’audience. Mais, avec les cookies, le commerce virtuel garde un avantage indéniable sur les points de vente. Il est en effet aisé pour un site en ligne de repérer les produits recherchés par un client, et ce même s’il n’a pas finalisé son achat, puisqu’il lui est possible d’analyser le parcours de l’internaute à chaque étape de sa visite. Ces données sont ensuite exploitées et l’internaute se voit suggérer des produits susceptibles de correspondre à ses attentes.

On peut imaginer que demain la technologie NFC permettra aux retailers traditionnels de récupérer ce type d’informations puisque de fait, l’utilisateur laissera des traces digitales au sein du point de vente.

La technologie NFC n’est pas récente mais a connu quelques difficultés à prendre son envol. Ses multiples atouts (facilité de sa mise en œuvre, fiabilité, rapidité, sécurité, coût modéré…) devraient lui permettre de s’imposer face aux autres technologies sans contact, d’autant qu’aujourd’hui, la plupart des smartphones sont équipés de base. Et s’il présente tant d’intérêt pour le retail, c’est que le NFC assure indéniablement le rapprochement nécessaire entre commerce virtuel et physique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here