Le social shopping en point de vente !

Faire du commerce un lieu de social shopping

Le social shopping consiste à utiliser l’énorme potentiel des réseaux sociaux pour vendre. Il ne s’agit pas tant de proposer vos articles à la vente directement sur les plateformes sociales, même si le concept tend à se développer, mais davantage de se servir de ces supports pour développer votre clientèle. Explications.

Social shopping : les français et leurs proches

Près de neuf français sur dix affirment être influencés par leurs proches lors de leurs achats. Nous le savons, aujourd’hui les consommateurs sont connectés en permanence à leurs amis et échangent volontiers sur leurs emplettes. Les marques ont parfaitement intégré cette nouvelle tendance et facilitent cette dynamique communautaire en mettant à disposition de leurs clients des outils leur permettant d’échanger leurs avis, de partager leurs goûts, leurs expériences, de comparer les produits etc.

Depuis longtemps, le concept du social shopping est au service du commerce électronique, mais, nous allons le voir, il peut également s’adapter aux boutiques traditionnelles. Grâce aux réseaux sociaux, les amis de vos clients sont vos futurs clients et les avantages ne s’arrêtent pas là !

Un exemple de social shopping dans le domaine de l’optique

La preuve par l’exemple : présentation de la borne « social shopping » de Luz Optique.

Comment ça marche ? En magasin, le client a la possibilité de se prendre en photo avec les diverses montures de son choix, grâce à une borne connectée. L’utilisateur renseigne ensuite ses coordonnées afin de recevoir par mail le lien qui lui permettra d’accéder à ses photos, lien qui le connecte à une plateforme aux couleurs de l’enseigne de l’opticien, sur laquelle ce dernier peut intégrer ses offres promotionnelles. Enfin, l’utilisateur partage ses photos via les réseaux sociaux avec sa communauté et c’est sur la plateforme que ses amis les visualiseront.

Avec ce service, l’opticien offre à son client une expérience d’achat ludique et personnalisée. Mais le système présente également de nombreux avantages pour le commerçant lui-même puisqu’il lui permet d’enrichir sa base de données clients, de gagner en notoriété et d’augmenter de façon simple et efficace sa visibilité, grâce à la viralité.

Social shopping : le pouvoir de la recommandation

Mais le phénomène ne se limite pas au seul cercle d’amis, aussi conséquent soit-il. Aujourd’hui, l’ambition du consommateur consiste à partager son avis sur un produit / service avec la France entière, afin de guider le futur acquéreur dans son choix. Et force est de constater que le dit futur acquéreur est grandement intéressé par cet avis émanant d’un parfait inconnu, mais qu’il considère comme l’un de ses pairs.

Ainsi, la recommandation d’une adresse, d’un produit, d’un service passe aujourd’hui également par des sites tels que Tripadvisor dans le domaine du tourisme. Bons et mauvais commentaires / évaluations s’enchainent, la transparence est de mise, mais ces sites sont toujours interactifs et proposent aux directions concernées de répondre aux avis déposés. Quand elles font face à des clients mécontents, elles peuvent « publiquement » se racheter en leur offrant des explications, des dédommagements etc… Il est d’ailleurs à noter qu’une réponse de la direction est toujours appréciée par les clients existants, mais aussi futurs.

 

Les nouvelles technologies sont à votre service pour vous aider dans votre développement. Adoptez-les dès à présent pour préparer le commerce de demain !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here