Produits d’occasion : un secteur qui profite au vendeur et à l’acheteur

A lire

Depuis quelques années, le marché des produits d’occasion connait un développement sans précédent. Avec la conjoncture économique, l’évolution des modes de consommation et le raccourcissement du cycle de vie des produits, les biens d’occasion viennent inonder le marché. D’ailleurs, ils profitent aussi bien aux vendeurs qu’aux acheteurs. Découvrez les différentes raisons pour lesquelles il faut se lancer dans la vente de produits d’occasion.

L’ouverture d’une franchise pour trouver facilement sa clientèle

Avant de se lancer dans une nouvelle activité, il faut toujours s’assurer de pouvoir se construire rapidement une clientèle. Tel est également le cas pour les produits d’occasion, même s’il s’agit d’un secteur particulièrement florissant.

Les avantages de la franchise

Grâce aux différents avantages qu’elle offre, ouvrir une franchise Cash Express par exemple présente une alternative sûre pour ceux qui veulent se lancer dans la vente de produits d’occasion. En effet, le franchisé va bénéficier de la notoriété de la marque, et ce, dès l’ouverture de l’activité. Ce qui signifie que le franchisé aura déjà une clientèle au moment où il va commencer son activité. Un point important pour être sûr de réussir. De plus, la franchise est particulièrement intéressante dans le cadre de la vente de biens d’occasion, car vous allez vous rapprocher des acheteurs et des vendeurs, de plus en plus nombreux dans toutes les régions de France. Par ailleurs, vous allez profiter du savoir-faire du franchiseur. En effet, selon le contrat, une formation est souvent octroyée par la marque.

D’autres avantages sont à la clé, dont :

  • la préparation du dossier financier
  • une aide au démarrage de l’activité
  • une formation continue
  • une prise en charge des frais d’étude de marché
  • une assistance technique, commerciale et juridique
  • une plate-forme de distribution
  • une aide à la gestion de trésorerie
  • la publicité de lancement
  • une aide à la gestion des stocks

Avec tous ces avantages, il est constaté que démarrer son activité en franchise a plus de chance de réussir qu’un commerce indépendant.

 

produit d'occasion

Les indicateurs pour trouver la bonne franchise

Pour reconnaitre une bonne franchise, il faut d’abord s’assurer que la marque offre une assistance aux futurs franchisés.

Dans le cadre d’une bonne franchise, le franchiseur va aider le franchisé dans la création de son affaire. Il va proposer une assistance et une formation initiale et continue, notamment sur la technique d’achat, la maîtrise des différents outils de gestion, le management… Une franchise dans le cadre des produits d’occasion va certainement proposer des formations spécifiques comme l’initiation à la gemmologie.

Une bonne franchise se reconnait également par une implication des franchisés dans les projets importants du réseau.

Enfin, le franchiseur doit généralement mettre au point un ensemble d’outils innovants, pour ne citer que :

  • la carte de fidélité qui permet de fidéliser les clients vendeurs et les clients acheteurs
  • les logiciels dont les fonctionnalités ont été pensées par les franchises pour permettre aux acheteurs d’accéder aux produits d’occasion répertoriés
  • le stock en ligne en temps réel
  • une garantie sur tous les produits

Quels sont les profils recherchés ?

Pour devenir franchisé dans le secteur de la seconde main, il n’y a généralement pas de profil type. Toutefois, il faut avoir une forte envie d’entreprendre et un intérêt pour le commerce.

Pourquoi se lancer dans ce secteur ?

Le marché de l’occasion ou de la seconde main permet aux acheteurs d’économiser. Ce qui permet de mieux gérer le budget des ménages, surtout en ces temps de crise. En effet, depuis le début de la pandémie, de fortes pressions pèsent sur les foyers. L’impact de la crise sur les secteurs d’activité a fait baisser le pouvoir d’achat des Français. De plus, les changements constatés sur le mode de vie ont généré une prise de conscience quant à la possibilité de consommer écoresponsable.

Par ailleurs, la majorité des biens de consommation peuvent très bien être revendus et achetés d’occasion. Au cours des derniers mois, le mobilier et les livres sont les principaux produits de seconde main vendus en France. Les articles de mode, les vêtements et les accessoires de luxe commencent également à occuper une place importante dans le marché de la seconde main.

La franchise, un concept qui profite à toutes les parties

Un franchiseur comme Cash Express profite tant aux acheteurs qu’aux vendeurs. En effet, le vendeur va venir récupérer rapidement le prix de son bien d’occasion. De l’autre côté, l’acheteur va avoir les articles dont il a besoin en réalisant une économie pouvant aller de 30% à 80% ! Les acheteurs vont pouvoir accéder à des produits au-dessus de leurs moyens s’ils étaient achetés neufs.

Le concept de la seconde main profite également à la planète. En les revendant, l’acheteur va donner une seconde vie aux objets dont il n’a plus besoin. Le concept favorise également le recyclage, sans générer d’emballages superflus ni d’empreinte carbone.

L’occasion, un marché qui séduit tous les acteurs

Il y a des décennies, la vente et l’achat de biens d’occasion étaient jugés dévalorisants par certains. Ce concept a donc été très marginalisé. Mais ces dernières années, la tendance s’est inversée et le marché de l’occasion est devenu très populaire. Il est au cœur d’un nouveau mode de consommation qui tire son origine de motivations écologiques, citoyennes et économiques. Se lancer dans le secteur, c’est participer à une cause noble et responsable.

D’une part, la crise sanitaire a changé la donne en prouvant qu’un mode de fonctionnement plus responsable était envisageable. De nombreuses enseignes bien connues se sont également lancées dans l’occasion, ce qui témoigne du succès de ce mode de consommation. Différentes plates-formes d’achat et de revente en ligne sont progressivement mises en place par les grandes enseignes de l’univers de la mode, de la décoration et de l’ameublement de seconde main.

Par ailleurs, l’essor actuel du marché de l’occasion laisse présager un bel avenir pour ce secteur. En effet, il s’agit d’un changement durable motivé par la prise de conscience face au modèle de l’hyper consommation et du fast fashion. La mode est désormais à l’avènement d’une économie collaborative, écologique et responsable. Selon les experts, le rythme de croissance du marché de la seconde main va connaitre une forte demande et un développement de l’offre en ligne et en magasins sera constaté.

Plus d'articles

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles