Paiement sans contact : à vos marques, prêts… euh partez !

A lire

Alors que les nouveaux systèmes de paiement sans contact par CB et mobile se multiplient, la question se pose de savoir si vos clients et vous-même êtes prêts pour ces technologies…

Paiement sans contact par CB : un manque de popularité

A ce jour, la moitié des cartes bancaires en circulation sont opérationnelles pour le paiement sans contact, un concept qui ne concerne que les achats inférieurs à 20 euros. Pourtant, seuls 15% des français y ont recours et 29% refusent de s’en servir alors qu’ils savent qu’ils disposent de cette option (sondage ODOXA). De plus, 80% des commerces ne sont pas actuellement équipés pour accueillir cette technologie.

Alors que UFC-Que choisir dénonce les failles sécuritaires de ce système et rappelle les vidéos postées sur internet où l’on pouvait voir des hackers à l’œuvre, les promoteurs du paiement sans contact par CB affirment qu’aucune fraude n’a été constatée et qu’il ne s’agit que de rumeurs. Pour ces derniers, la sécurité du système est optimale.

Mais sécurité optimale ou pas, force est de constater que la technologie n’a pas bonne presse ! Selon les représentants de Syntec Numérique, il s’agit pourtant « d’une innovation majeure qui simplifie considérablement les petites transactions quotidiennes effectuées par les Français dans le cadre de leurs achats de proximité ». Ils dénoncent par ailleurs un manque de communication des banques autour du paiement sans contact.

Les autorités sont formelles, « la révolution est en marche et rien ne l’arrêtera », il va donc falloir s’y faire… Selon elles, la totalité des cartes seront sans contact à fin 2016 et l’ensemble des commerces équipés à l’horizon 2020.

Paiement sans contact par mobile : des Français plus frileux que le reste du monde

Pour payer, votre client approche son téléphone du terminal CB et valide sa transaction par code secret. Tout comme pour la technologie sans contact CB, le code est inutile pour les montants inférieurs à 20 euros. Côté sécurité, le système affecte, à chaque transaction, un numéro unique, celui de la carte n’est donc jamais communiqué. En cas de vol ou de perte du smartphone, l’application peut être bloquée (la CB quant à elle restera active).

Mais là encore, les Français sont frileux ! La 4ième étude mondiale de PwC sur les consommateurs connectés révèle une certaine inquiétude des français vis-à-vis du paiement sans contact par mobile. Ainsi, seuls 21% d’entre eux estiment que leur smartphone deviendra le principal outil pour réaliser leurs achats, contre 29% au niveau mondial, la peur du piratage étant la principale cause de leurs appréhensions.

Craintes sur le paiement sans contact
Les clients craignent le piratage de leur mode de paiement sans contact

Une fois rassurés sur la sécurité du paiement sans contact, nous pouvons supposer que cette innovation finira par rencontrer son succès et que la réticence des Français ne durera qu’un temps. A l’époque de leur lancement, les chèques, puis les cartes bancaires, n’ont-ils pas mis également un certain temps à se généraliser ? Aujourd’hui, qu’en est-il ? Le chèque est désuet (tiens donc, pour ses failles sécuritaires justement !) et tout le monde possède une carte bancaire. Quant au smartphone, il connait une ascension fulgurante (7 Français sur 10 en sont actuellement équipés) et il est fort à parier que demain, ce sera le moyen de paiement le plus utilisé. Les commerçants peuvent s’en réjouir, car au-delà de la simplification du processus d’encaissement, la généralisation des smartphones représente pour eux de multiples opportunités de développement.

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. Et hélas, tout ça au détriment d’un mode de paiement simple, un tout petit peu contraignant, mais quasiment anonyme, sans faille de sécurité qui lache des infos sur le client, et sans faire payer de frais de traitement, sans que VISA, MC et consorts n’y gagnent un centime, sans qu’un intermédiaire qui ne sert pas à grand chose ne prenne une commission : les espèces. Et me lancez pas sur les monnaies locales 🙂

    Plus sérieusement, c’est vrai que la France est singulière s’agissant du paiement sans contact et mobile.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles