Embaucher un apprenti en PDV, le bon plan ?

alternance apprenti commerce

Alors que le gouvernement relance la mobilisation collective en faveur de l’apprentissage, vous vous posez peut-être la question de savoir si vous auriez intérêt à renforcer vos effectifs par l’embauche d’un apprenti en PDV (point de vente) ? Selon nous, si le concept présente de multiples avantages, il existe quand même bien certaines contraintes et limites.

Apprenti en PDV : les avantages

Embauche d’un apprenti en PDV, les avantages financiers

Exonération de charges, crédit d’impôt, rémunération calculée selon le niveau du diplôme préparé et l’âge du jeune, et même dans certains cas gratuité puisque le gouvernement a récemment annoncé la prise en charge totale du salaire des apprentis mineurs dans les TPE… Recruter des apprentis renvient à s’assurer de la main d’œuvre peu onéreuse et parfaitement légale, une aubaine en ces temps difficiles où l’embauche pour les entreprises est souvent nécessaire mais financièrement impossible.

Les indispensables du point de vente ebook

Découvrez les ASTUCES de vos concurrents

En téléchargeant notre ebook gratuit :

Embauche d’un apprenti en PDV, acte citoyen et préparation de l’avenir

De plus, quand vous embauchez un apprenti en PDV, vous faites un acte citoyen, celui d’apprendre un métier à nos jeunes, qui sont les entrepreneurs et salariés de demain. L’intérêt est partagé. Bien intégré, l’apprenti deviendra peut-être votre futur collaborateur, il sera alors déjà formé à « votre sauce » et vous disposerez d’une ressource que vous aurez pu « tester » en amont.

Apprenti en PDV : les limites et les contraintes

Embauche d’un apprenti en PDV, un réel engagement

Le jeune apprenti n’est pas un salarié lambda, envers lequel vous êtes en droit d’attendre des résultats immédiats. Former un jeune demande du temps et de la patience. Le maître d’apprentissage, de par la signature d’un contrat, s’engage formellement à dégager les moyens nécessaires pour mener à bien sa mission.

Le principe de l’alternance

Vous avez effectué des mesures de fréquentation de votre commerce et optimisé les plannings de vos vendeurs en fonction des résultats de ces dernières ? C’est parfait, mais sachez que votre apprenti ne rentrera pas dans ce cadre. Il sera disponible selon ses heures dédiées à l’enseignement pratique, mais passera également une bonne partie son temps au CFA pour la partie théorique. Vous devrez vous soumettre à son emploi du temps.

Relation Patron / Apprenti en PDV : le choc des générations

L’apprenti d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec le petit jeune timide et docile que vous avez formé il y a 15 ou 20 ans. Il revendique ses droits, n’hésitera pas à vous contredire et remettre en cause votre autorité s’il estime que vous avez tort, voire renoncer à son projet d’apprentissage s’il ne trouve pas satisfaction au sein de votre enseigne. Et oui, les jeunes d’aujourd’hui sont bien plus difficiles à manager que les « ex-jeunes » de la génération X. Et, c’est à vous de vous y faire, parce qu’il y a peu de chance qu’ils changent !

 

Chez certains de nos voisins européens, notamment l’Allemagne, l’apprentissage est bien plus développé qu’en France et a fait ses preuves. Alors, à chacun (employeur et apprenti) d’y mettre du sien et de jouer les règles du jeu, parce qu’il en va de notre avenir commun !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here