Le commerce s’adapte aux nouveaux modes de consommation

commerce adapter au comportement client

Les facteurs qui expliquent aujourd’hui l’apparition de nouveaux modes de consommation sont divers et variés : baisse du pouvoir d’achat liée à la crise, prise de conscience des enjeux du développement durable, nécessité de consommer plus responsable… Ainsi, l’économie privilégiant l’usage et le partage plutôt que la propriété prend chaque jour un peu plus d’ampleur. Comment le commerce s’adapte-t-il à ces nouveaux de modes de consommation ? Quelques exemples…

Les nouveaux modes de consommation : l’économie d’usage

Faut-il, pour profiter d’un bien, en être propriétaire ? A en croire les récentes études et les derniers chiffres sur le sujet, le sens de la propriété n’est plus aussi prégnant qu’auparavant. Ainsi, les français plébiscitent de plus en plus la location et ce, dans tous les domaines. Ils n’achètent plus leur voiture, mais la loue, idem pour les produits culturels, multimédias etc. Cela leur permet de limiter les investissements tout en disposant des produits les plus récents.

Les indispensables du point de vente ebook

Découvrez comment ATTIRER plus de clients dans votre magasin

En téléchargeant notre ebook gratuit :

Consommer sans posséder entre dans les mœurs et les enseignes sont de plus en plus nombreuses à proposer à leurs clients l’alternative de la location pour un lave-linge, un téléviseur, des articles de puériculture mais aussi pour des produits de luxe, ou même des lunettes (la Fabrique de Lunettes à Paris propose un service de location de montures…). Et ces enseignes ont raison de le faire puisque cela répond aux attentes des consommateurs : pour 83% des français, l’important est de pouvoir utiliser un produit, plus que de le posséder (chiffre de l’Observatoire Société et Consommation) et 73% d’entre eux estiment que la location est un modèle qui va se développer dans les années à venir (étude Ifop pour Zuora).

Les nouveaux modes de consommation : l’économie collaborative

Parmi les nouveaux modes de consommation, on a vu également se développer de manière exponentielle ces dernières années le modèle collaboratif, avec des sites de renommée certaine tels que Blablacar, AirBnB, le Bon Coin ou encore Ebay. Concurrence déloyale pour les secteurs du transport, du tourisme, du commerce traditionnel… ? Peut-être, mais toujours est-il que certaines enseignes ont clairement choisi de s’adapter plutôt que de subir, à l’instar de Monsieur Bricolage qui a récemment monté « La Dépanne », une plateforme de location, vente et achat de matériel de bricolage et jardinage entre particuliers. Si une telle action peut paraître à première vue contradictoire avec son métier de commerçant, la direction de l’enseigne a fait ce pari car il est pour elle évident que le commerce doit s’adapter et évoluer avec les nouveaux modes de consommation, en l’occurrence ici l’économie collaborative. Monsieur Bricolage ne prend aucune commission sur les transactions, en revanche il se sert de la plateforme pour proposer des alternatives en neuf si l’utilisateur n’y trouve pas son bonheur. Par ailleurs, le site propose aux utilisateurs un système de points, convertissables en bons d’achats utilisables dans les points de vente. Les premiers résultats sont satisfaisants, puisque 1/5ième des transactions de la plateforme a généré du trafic en magasin (« Une mesure exacte vaut mieux que l’avis d’un millier d’experts ») !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here