L’innovation au secours de l’aménagement local

Les pouvoirs publics, au travers de leurs actions participent au
développement économique local. Les initiatives sont nombreuses et sont portées
par des acteurs variés. L’objectif est d’importance ; il s’agit d’assurer un
développement pérenne et permettre le maintien ou la croissance des emplois
localement. De plus en plus de collectivités misent sur les activités
technologiques. En effet, on constate qu’elles peuvent être moins sensibles aux
effets de la concurrence et sur les coûts de la main d’œuvre. Elles peuvent
également être un levier plus fort pour les emplois qualifiés et localisés de
demain.

Les indispensables du point de vente ebook

Découvrez les ASTUCES de vos concurrents

En téléchargeant notre ebook gratuit :

Start-up villages et parcs technologiques

Au départ, l’aménagement de parcs technologiques reposait sur l’idée qu’il
était nécessaire de disposer de locaux pour accueillir des entreprises issues
de la recherche académique locale. On a ensuite considéré qu’ils pouvaient
constituer des facteurs d’attraction d’entreprises extérieures, et aussi que la
concentration des entreprises dans un espace relativement restreint
favoriserait les collaborations locales. De nombreux exemples dernièrement
lancés montrent qu’il existe un intérêt.
Parmi ces initiatives se trouvent la plupart du temps des montages semi
publics, comme l’IoT valley à Toulouse – un écosystème spécialisé dans
l’internet des objets, l’Ynov Campus de Bordeaux pour les entreprises de la
filière informatique, ou Station F crée à Paris par Xavier Niel (fondateur de
Free).
Accompagner cette concentration de start-ups ou d’entreprises innovantes et
faciliter les échanges. Autour de lieux de vie avec des restaurants ou des
cafétérias, les néo entrepreneurs sont censés générer des collaborations et
faire décoller leurs entreprises. Une variante de la vielle machine à café
commune dans un immeuble partagé par des entreprises. Ces politiques ou
initiatives volontaristes peuvent être agrémentées de locaux bon marché, de
conseils juridiques ou commerciaux, et de secrétariat commun. Avant de les
marketer, ces lieux se nommaient « pépinières » ou « incubateurs ». Le + accélérateur économique

Le + accélérateur économique

Disposer d’une université reste un avantage pour une ville. Cela fixe les jeunes en âge de suivre des études supérieures – potentiellement à l’origine des créations d’entreprises et emplois de demain – et maintient ou accroît la masse de consommateurs locaux. En outre, les entreprises locales déjà implantées disposent accessoirement d’une main d’œuvre qualifiée et d’échanges avec les scientifiques.
Pour autant, les universités ne contribuent pas obligatoirement à l’émergence d’activités économiques d’innovation. Pour rendre possible le foisonnement business, les entreprises présentes localement doivent pouvoir se connecter avec les sujet de recherches et les formations proposées par l’université. C’est ici que les pouvoirs publics peuvent insuffler une dynamique économique pour favoriser le comportement coopératif des acteurs et la construction de réseaux à travers la notion d’expertise métier sur le territoire. Émerge ainsi une sorte d’« intelligence collective » du tissu économique local. A titre d’exemples on pourra cité l’aéronautique et le spatial en région Toulousaine, la chimie et la pétrochimie en région de Pau, l’industrie et la cleantech en région de Lyon, le e-commerce, le retail et informatique à Lille, les sièges sociaux, le tourisme et la finance à Paris.

En conclusion

Les recettes du développement économique local fondées sur l’innovation technique sont la partie émergée de l’activité économique. Elles peuvent être efficaces si elles s’imposent dans le temps et au niveau de leur déploiement. Le plus pertinent est de favoriser les coopérations, les réseaux, pour influencer le marché du travail. Les politiques de long terme, notamment celles qui concernent l’enseignement et la recherche, doivent ainsi intervenir en soutien constant pour que les aménagements de villages de start-ups ou de parcs industriels à venir soient l’étincelle qui allumera l’activité économique locale.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here